2018, tout ce qui va changer sur les routes…

Chaque nouvelle année, c’est l’occasion pour notre gouvernement de passer de nouvelles mesurent. Permis de conduire, Code de la route, mesures de stationnement, taxes sur les carburants, fiscalité écologique, péages, assurance automobile, cette année tout passe en révision, même le contrôle technique ! Si vous êtes conducteurs, cet article est pour vous. Voici ce qui a changé au 1er janvier 2018 et qui arrivent pour les mois à venir …

Une nouvelle prime à la casse et à la conversion

Si votre voiture essence date d'avant 1997 (date de première mise en circulation) ou d'avant 2001, pour une voiture diesel, une nouvelle prime à la casse est prévue pour renouveler le parc automobile en circulation. Il est peut-être temps de songer à acheter un nouveau véhicule. Les conditions pour en bénéficier sont les suivantes : le véhicule doit rejeter moins de 130 g/km de CO2, neuf ou d'occasion soit avoir une vignette Crit'Air de 0 à 2. Le montant de cette prime varie entre 500 et 2500€ (le maximum pour une voiture électrique), compter 1000 € pour une hybrides rechargeables (21 à 60 g/km de CO2). Si les aides à la conversion diminuent, le coup de pouce à l’équipement prend un coup pour les hybrides rechargeables. 1000 € en 2017, en 2018, c'est 0 € ! Seules alternatives pour profiter d’un bonus à l’achat : opter pour une électrique. En ce cas, l’aide sera de 6 000 € !

Un malus qui fait mal, pour toucher plus de conducteurs.

- Pour les véhicules neufs, on garde les mêmes et on poursuit. L’an dernier, une grille de pénalités avaient été mises en place pour taxer les conducteurs au gramme près. Cette année, on continue, sauf que la barre baisse à 120 g/km, au lieu de 127g/km et que le malus maximal commence dès 185 g/km, au lieu de 191 g/km, avec un montant augmenté de 10 000 à 10 500 € ! Gare aux pollueurs ! - Pour les véhicules d'occasions, en plus de viser ceux qui rejettent plus de 200 g/km de CO2, le malus s’applique en plus, en fonction de la puissance fiscale et toucher notamment les puissantes hybrides rechargeables. La pénalité est de 100 € pour les autos de 10 et 11 CV, 300 € pour les 12 à 14 CV et 1 000 € pour les 15 CV et plus. Ce malus sera réduit d'un dixième par année écoulée.

Une taxe pour les véhicules puissants de plus de 36 chevaux.

A plus de 36 chevaux, les véhicules neufs et d'occasion devront s’acquitter d’une nouvelle taxe. Le montant minimal est de 500 €, mais progresse de 500 € à chaque cheval fiscal avec un plafond de 8 000 € (à 51 CV). Mais comme nous sommes français, il y a bien une exception à la règle : les modèles avec une carte grise "Collection".

Augmentation du prix du carburant

Pendant que vous célébriez les 12 coups de minuit, le 31 décembre 2017, les stations-services ont fait monter les prix ! Le diesel a été le plus touché avec une hausse de 10% des taxes, en une nuit ! En cause : la revalorisation de la taxe carbone et la hausse progressive de sa fiscalité, pour l'aligner en quatre ans, à celle du sans-plomb. Résultat, le litre de gazole a pris 7,6 centimes. Dur réveil... on se retrouve ainsi avec des prix au-dessus de 1,30 €/litre. Pour l'essence, l'augmentation est de 3,8 centimes.

Hausse des primes d’assurance auto

En raison d’un coût plus important des réparations, des pièces détachées et des indemnisations dûes aux accidents corporels, les tarifs de l’assurance auto vont augmenter de 2 à 3%.

Stationnement : la dépénalisation va coûter chère aux fraudeurs...

Si vous faites partie des 30% d’automobilistes qui payent son parcmètre, bravo, rien ne va changer pour vous… Ce qui change, c’est pour les autres qui jusqu’alors préféraient prendre le risque d’une amende à prix fixe (17€), plutôt que de s’acquitter d’un droit de stationnement. En 2014, la loi prévoyait de rendre aux villes cette compétence. Depuis le 1er< janvier, c’est chose faite ! Adieu le PV généralisé à 17€, bonjour redevance FPS (Forfait de post-stationnement), correspondant à la somme due pour la durée maximale de stationnement dans la zone, soit en moyenne : 35 €. N'oubliez pas qu'avec TravelCar, vous avez des parkings pas chers ou des parkings gratuits.

Plus 1000 radars à venir en 2018 !

Le nombre de radars va passer de 4700 à 4800 cette année, même si le parc va être renouvelé, avec de nombreux "radars-tourelle", capables de contrôler le passage des feux et la vitesse, mais aussi le non-respect des distances de sécurité, des lignes blanches ou des stops marqués.

Permis de conduire : trois en un !

Si vous êtes sur le point de passer votre permis de conduire, au cours de l’épreuve pratique, 3 questions orales vous attendent. L’une porte sur les vérifications techniques intérieures ou extérieures, l’autre, sur la sécurité routière. La nouvelle question portera sur les notions élémentaires de premiers secours. Soit 3 points à gagner ou à perdre, au total.

A venir…

Le 1er février, les péages augmentent

Pour que tout n’arrive pas en même temps, les tarifs des péages autoroutiers sont revus un mois après le début de la nouvelle année ! Validée par le ministère des Transports, les augmentations varieront entre 1 et 2%.

Le 20 mai, le contrôle technique va augmenter

Au printemps, le nombre de points spécifiques vérifiés par le garagiste passera de 123 à 131 après la réforme Européenne. Si la facture est aujourd’hui de 65 euros, il faut s’attendre à payer autour de 80 euros après la réforme.

Objectif 0 mort sur les routes.

Pour réduire la mortalité, le gouvernement a étudié entre 15 et 20 mesures, pour s’attaquer directement aux causes d’accidentalité et durcir les conditions de circulation.

  • Le 1er Avril, un système d’appel d’urgence sera obligatoire

Tous les nouveaux véhicules seront équipés d’un système d’appel d’urgence. L’objectif est de pouvoir prévenir les secours au plus vite pour leur permettre d’arriver plus tôt sur le lieu de l’accident et de sauver de nouvelles vies.

  • Le 1er juillet, les départementales passent à 80km/h

Depuis 3 ans, le nombre de morts sur la route a augmenté. Comme 63% des accidents ont lieu sur les départementales, en baissant la vitesse maximale autorisée, nous pourrions sauver 350 à 400 vies par an. C’est la raison pour laquelle, à compter de cet été, les départementales seront limitées à 80km/h. D’autres restrictions pourraient suivre comme la suspension du permis de conduire 3 mois, sans autre forme de procès, en cas d’infraction avec un téléphone au volant. C’est triste, mais ce dernier serait impliqué dans un accident mortel sur 10 en 2016…

Parmi toutes ces nouvelles annonces, certaines sont punitives, d’autres en faveur de nos vies. Espérons qu’outre le coût ou les efforts citoyens qu’elles supposent, elles apporteront de réelles améliorations sur notre sécurité à tous sur les routes et au volant. 

Articles similaires

Quand et comment puis-je faire valoir mes droits lors d’un accident sur mon véhicule, dans un parking ?
13 décembre 2017

La question est souvent posée à notre service par nos clients : que se passe-t-il si ma voiture a des rayures ou la portière emboutie, alors qu’elle était sur votre parking ? A qui revient-il de payer les dommages de parking? Pour répondre à cette question, revenons sur quelques informations générales puisque nul n’est censé ignorer la loi……

Lire la suite
  • Automobile
  • Assurance

Inscrivez-vous à notre newsletter et bénéficiez de tous nos bons plans :

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte 👍 Une erreur est survenue lors de votre inscription à la newsletter, veuillez réessayer plus tard 😕